Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Breizh pêche 29
  • Le blog de Breizh pêche 29
  • : Guide pêche en mer et rivière, ce blog permet de découvrir différentes techniques de pêche.
  • Contact

Profil

  • Gaël Rognant
  • Guide de pêche en mer et rivière 
(Brevet professionnel jeunesse et sports pêche de loisir)
N°Diplôme: BP-044-09-0069
Carte professionnelle: 02909ED0025
N° SIRET:511 630 758 00015
Code APE:8551Z
 Nom commercial "BREIZH PECHE 29"
  • Guide de pêche en mer et rivière (Brevet professionnel jeunesse et sports pêche de loisir) N°Diplôme: BP-044-09-0069 Carte professionnelle: 02909ED0025 N° SIRET:511 630 758 00015 Code APE:8551Z Nom commercial "BREIZH PECHE 29"
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 09:13

La truite aux appâts naturels


La truite au « toc », est une technique de pêche prisée le jour de l'ouverture des cours d'eau de première catégorie.

Cette technique consiste à déposer un appât avec discrétion au plus prêt d'un poste où se cachent les truites.

Le montage reste simple un corps de ligne en 18/100 (nylon fluo pour une meilleure visibilité) et un bas de ligne de 16 à 14/100 en fonction de la teinte de l'eau, plus l'eau sera claire plus le bas de ligne devra être fin et long.

La plombée est constituée de plombs mous de type chevrotine (plombs pêche à l'anglaise) espacés de 1 cm, placés à 8 ou 10 cm de l'hameçon.

La plombée variera en fonction de la profondeur et de la force du courant, elle devra être dégressive; le plomb le plus lourd en haut pour une meilleure présentation de l'appât.

Les hameçons à palette n° 5 à 8 fin de fer conviennent très bien; écraser l'ardillon pour ne pas blesser le poisson et le remettre  à l'eau dans de bonnes conditions.

Les appâts, le ver de terre prend très bien dans les eaux teintées, la teigne pour des eaux plus claires, si vous partez sans appât pas de panique, le fond de la rivière regorge de larves en début de saison (larve d'éphémère, larve de demoiselle, larve de phrygane,...) et utiliser la nourriture présente sur le site peut faire la différence lorsque les truites sont boudeuses.

Pour gérer au mieux votre dérive, placer un « rigoletto » ou un brin de laine à un mètre de l'hameçon; ce repère vous permettra de bien visualiser l'emplacement de votre montage.

Une canne de 3,90m à 5m d'une puissance de 3 à15 gr fait parfaitement l'affaire, équipée d'un moulinet à tambour fixe 2000.

Votre approche devra être discrète, attention aux vibrations émises sur le sol en marchant car elles mettront en alerte les truites avant même que vous ne soyez en action de pêche (vibrations perçues par la ligne latérale).

Une approche de « sioux » est recommandée; utilisez la végétation environnante pour vous fondre dans le paysage, avec des déplacements lents sans brusquerie ainsi vous mettrez toutes les chances de votre côté.


Dernière recommandation: Mouillez bien vos mains avant de vous saisir du poisson pour préserver le mucus car la truite est un poisson fragile, ainsi elle repartira dans de bonnes conditions.( Recommandation valable pour tous les poissons)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rognant Gaël - dans image
commenter cet article

commentaires

david 25/07/2009 12:02

bonjour, je démarre dans la pèche au leurre, je voulai juste savoir ce qu'est le "walking the dog". merci.

Rognant Gaël 27/07/2009 07:46


Bonjour,
en réponse à votre question, le "walking the dog" est une animation principalement pour les leurres de surface, cette animation consiste à faire partir le leurre de gauche à droite en imprimant des
coups de scion plus ou moins fort.
L'effet donné donne l'impression d'un poisson cherchent à fuir un prédateur.
Vous pouvez varier la vitesse de récuperation ainsi que l'amplitude et marquer des temps de pose, l'apprentissage de cette technique est simple et demande un peu de pratique.
Trouvez le bon geste et vous aurez la bonne animation.
J'espére avoir répondu à votre question.
Cordialement
Gaël
Ps: Si vous pêchez le brochet au leurre de surface ne pas ferrer au moment de l'attaque (ferrage réflexe) , attendre 1 à 2 secondes.